Alors que l’on pensait Elon Musk totalement imperméable aux solutions tierces pour le logiciel embarqué dans ses véhicules Tesla, le sémillant CEO est revenu brusquement sur ses positions lors d’un Special Event qui s’est déroulé il y a quelques jours à Hong Kong. On ne saura pas ce qui a fait changer d’avis l’entrepreneur star, mais ce dernier estime désormais que la compatibilité de CarPlay et Android Auto relève de la pure logique, une façon aussi de ne pas avoir à avouer un possible échec interne dans la mise en place d’un éco-système applicatif aussi performant que celui d’Apple ou de Google.

Les développeurs n’auront donc pas à gérer un OS propriétaire pour basculer leurs Apps sur les véhicules Tesla; il suffira d’adapter ce qui a déjà été créé pour les boutiques App Store ou Google Play. Le “must” sera donc bientôt de pouvoir dire “Hello Siri” dans sa Tesla Model X, à conditions bien sûr d’en avoir les moyens…