Amazon s’est rangé du côté d’Apple dans lutte ouverte contre le FBI, mais ce soutien public n’est pas vraiment “raccord” avec la décision toute récente du géant de la distribution en ligne de retirer le chiffrement de ses tablettes Fire HD et Fire HDX; le passage à la version 5 de Fire OS retire purement et simplement l’option de chiffrement, tant et si bien qu’Amazon est obligé de se fendre d’une page explicative pour que ses utilisateurs puissent sauvegarder ailleurs leurs données sensibles!

Ce changement de politique a été initié avec le Fire 7, sorti à la fin 2015, et qui était déjà exempt de tout chiffrement; mais cette fois, la mesure s’applique pour l’ensemble des appareils compatibles avec la dernière mouture du système d’exploitation Fire OS. Ce grand écart entre ce qui est dit et ce qui est fait par Amazon donne en tout cas l’impression qu’en interne, voire même au plus haut niveau (c’est à dire Jeff Bezos en personne), on ne partage pas vraiment la conception de la vie privée qui prévaut chez Apple. Le soucis est bien que les tablettes Amazon sont avant tout des portails vers la boutique en ligne d’Amazon, et que beaucoup d’utilisateurs se demandent désormais quel est le niveau réel de protection des données bancaires sur des appareils mobiles ouverts aux quatre vents.