Tout le monde aux Etats-Unis semble désormais avoir une opinion sur l’affaire du chiffrement de l’iPhone de Syed Farook, le terroriste qui a assassiné froidement 14 personnes à l’aide d’armes d’assaut. Les membres de la Cour Suprême, le patron du FBI, le procureur de New-York, Obama, Donald Trump, mais aussi tout le gratin des cadres dirigeants de la Silicon Valley ont ainsi donné leur avis sur la question.

sherif cook prison

D’autres encore se montrent visiblement très énervés de voir qu’Apple ne se plie pas aux injonctions du FBI “le doigt sur la couture du pantalon” comme on dit…à l’instar du shérif du comté de Polk, un certain Grady Judd, qui n’a semble t-il qu’une envie : que Tim Cook aille en prison ! “Je vais vous dire, la première fois que nous aurons un problème avec un mobile, nous enverrons une injonction judiciaire à Apple. Et lorsqu’ils refuseront de s’y soumettre, je mettrais le patron d’Apple sous les verrous; j’enfermerais ce rascal…

Après ces propos et ce vocabulaire véritablement dignes d’un western , il paraît bien difficile d’argumenter. Le shérif Judd tente tout de même d’expliquer sa position, arguant qu’Apple n’est pas au dessus des lois. Certes, et le shérif du Comté de Polk non plus, qui dans son empressement à dire tout et n’importe quoi (surtout la deuxième option) semble oublier une toute petite chose : Tim Cook ne vit pas dans sa juridiction et il serait douteux qu’il s’y rende après une telle déclaration d’affection..