[Test] Triby Smart Speaker : l’enceinte connectée qui va à l’essentiel (HomeKit)

Le Triby Smart Speaker de la startup française Invoxia est déjà la seconde itération d’un concept original, entre l’enceinte connectée et l’accessoire domotique utilitaire (donc pas vraiment accessoire tous comptes faits…); tout de noir vêtu, le Triby 2 semble nettement moins « dépendant » de la cuisine et se positionne cette fois comme une enceinte connectée que l’on pourra placer à sa guise dans la maison. Avec ses capteurs de température et d’humidité intégrés, ses fonctions d’enceinte musicale et vocale (pour les appels téléphoniques par exemple) et sa capacité à servir de radio (d’ailleurs l’appareil ressemble franchement à une radio vintage), le Triby ne manque donc à pas d’atouts à priori, sans compter la compatibilité avec HomeKit, l’app de service domotique d’Apple. Les promesse du Triby Smart Speaker sont donc particulièrement alléchantes, mais sont-elles tenues ? Verdict ci-dessous :

Un look Vintage et moderne

Tout comme son prédécesseur, le Triby Smart Speaker ressemble à une « vieille » radio compacte qui serait passée à la moulinette d’un designer amateur de sobriété et de lignes courbes; le petit afficheur LCD en noir et blanc s’inscrit d’ailleurs dans cette même tendance rétro-moderne; le look du Triby 2 est donc sobre, presque « humble », ce qui n’est pas nécessairement un défaut quand nombre d’enceintes connectées affichent souvent sans vergogne un design pas toujours exemplaire (on passera sous un silence gêné les designs-pot de fleur de nombre d’enceintes connectées). Nous avons été moins emballé par la mise en route du Triby; entre les connexions-déconnections répétées, l’appairage qui refusait de s’effectuer, disons que cette étape nous a pris un peu plus de temps que prévu; ce léger désagrément a été largement compensé par la stabilité de la connexion entre l’app et le Triby une fois que le code HomeKit de l’appareil a été bien renseigné (grâce au « scan » d’un code à huit chiffres via le smartphone); l’appairage effectué, la reconnaissance de l’appareil sera désormais automatique dans HomeKit (nous y reviendrons).

Des fonctions vraiment utiles

Malgré son look de radio vintage, le Triby Smart Speaker est un appareil réellement multi-fonctions; certes, le Triby permet bien d’écouter des radios Web que l’on sélectionnera sur l’app, et même d’attribuer des presets (pré-sélections) rattachés aux boutons physiques de l’appareil (numérotés 1 à 5). Le son est clair et puissant, et tout au plus peut-on reprocher un timbre général un poil « loud » et manquant – un peu – de clarté sonore. Les appels téléphoniques peuvent eux aussi bénéficier des hauts-parleurs du Triby 2, et c’est peu dire que cela change tout; du son étouffé de l’iPhone 6 on passe à une communication type « intercom » où l’on est cette fois sûr de ne rien perdre de la conversation; même avec du bruit environnant, le confort supplémentaire est très appréciable. A noter que la bascule sur les HP du Triby s’effectue directement à partir du mobile, d’un simple « tap » sur une icône.

Compatible AirPlay…et Spotify

Les abonnés au service Spotify pourront eux aussi aussi « streamer » leurs morceaux favoris sur le Triby et assigner des playlists aux boutons physiques (de la même façon que l’on assigne des presets radio); même chose concernant la musique de sa bibliothèque iTunes, qui sera transférée vers l’appareil via AirPlay; enfin l’appareil sait se connecter à un intercom-interphone équipé en Bluetooth. Triby vient même en aide aux étourdis : il est possible de s’appeler directement à partir du boitier, ce qui s’avère bien pratique pour retrouver un iPhone égaré entre deux coussins.

HomeKit et IFTTT : des triggers en pagaille

Equipé de capteurs de température et d’humidité, le Triby 2 fournit ses données à HomeKit; ces mêmes données pourront ensuite servir de trigger (déclencheur d’action) dans une chaîne domotique (exemple : si la température détectée par le Triby passe en dessous de 21 degrés alors on demande à un thermostat connecté d’augmenter la température de 3 degrés). La compatibilité IFTTT permet de rajouter encore d’autres triggers (mais cette fois en dehors d’HomeKit) : récupérer les notifications de ses emails-Gmails sur l’écran du Triby ? C’est possible …

Le Triby Smart Speaker est aussi..une enceinte connectée Alexa, pour peu que l’on dispose d’un compte Amazon bien sûr. Une fois « Amazon Alexa » sélectionné dans les réglages (via l’app Triby bien sûr) il devient possible de questionner Alexa sur le temps qu’il fait …en anglais…

Conclusion : une enceinte connectée qui va à l’essentiel, et qui y va bien

Compact, très autonome (70% de batterie disponible après 3 jours d’usage constant) et réellement multifonctions, le Triby Smart Speaker garde les atouts de son prédécesseur (comme la coque aimantée permettant de le placer directement sur un frigo) tout en se positionnant comme un chainon important d’une installation domotique « légère ». Cet accessoire connecté va à l’essentiel, avec des fonctions réellement utiles et qui s’avèrent rapidement indispensables à l’usage. Look Vintage certes, mais résolument moderne sur le fond…

.

Le Triby Smart Speaker est disponible sur Amazon au tarif de 199 euros.