Apple annonce fièrement que Siri est actif sur plus de 500 millions d’appareils iOS

Les évolutions fonctionnelles de Siri ont-elles fini par convaincre en masse les utilisateurs d‘iPhone et d’iPad ? Il y a encore quelques mois Siri était actif (utilisé donc…) sur 375 millions d’appareils iOS, ce qui représentait environ le tiers de l’ensemble de la base installée d’iPhone et d’iPad. Bien donc, mais aussi la preuve que Siri peinait malgré tout à convaincre. Depuis la sortie d’iOS 11 et de macOS High Sierra, quelque chose a (vraiment) changé puisque la part d’usage de Siri a littéralement fait un bond : Siri est désormais utilisé sur plus de 500 millions d’appareils iOS/macOS (soit la moitié de la base installée).

Il faut dire que malgré les critiques récurrentes (et parfois injustes) dont Siri fait l’objet, ce dernier a beaucoup évolué avec iOS 11; les voix (homme et femme) sont plus fluides et naturelles, y compris dans la version francophone de Siri, le moteur de l’IA de Siri s’appuie désormais sur des algorithmes d’apprentissage (Machine-Learning) et l’assistant peut traduire directement l’anglais en chinois, français allemand, italien et espagnol.

En outre, Siri bénéficiera pleinement de l’arrivée du HomePod; les fonctions « musicales » de l’assistant seront étendues et il sera possible de poser de nouvelles questions à Siri relatives au secteur musical (« Joue quelque chose de nouveau », « Qui chante ? », « Joue d’autres morceaux dans ce genre »). Siri devrait aussi être capable de lire les news fraiches du jour (depuis iOS 11.2.5) ou de gérer (à la voix) des appareils compatibles HomeKit; cette liste de nouveautés est loin d’être exhaustive, preuve en est qu’Apple travaille d’arrache pied pour faire de Siri un concurrent solide de Google Now.

Les évolutions fonctionnelles de Siri ont-elles fini par convaincre en masse les utilisateurs d‘iPhone et d’iPad ? Il y a encore quelques mois Siri était actif (utilisé donc…) sur 375 millions d’appareils iOS, ce qui représentait environ le tiers de l’ensemble de la base installée d’iPhone et d’iPad. Bien donc, mais aussi la preuve que Siri peinait malgré tout à convaincre. Depuis la sortie d’iOS 11 et de macOS High Sierra, quelque chose a (vraiment) changé puisque la part d’usage de Siri a littéralement fait un bond : Siri est désormais utilisé sur plus de 500 millions d’appareils iOS/macOS (soit la moitié de la base installée).

Il faut dire que malgré les critiques récurrentes (et parfois injustes) dont Siri fait l’objet, ce dernier a beaucoup évolué avec iOS 11; les voix (homme et femme) sont plus fluides et naturelles, y compris dans la version francophone de Siri, le moteur de l’IA de Siri s’appuie désormais sur des algorithmes d’apprentissage (Machine-Learning) et l’assistant peut traduire directement l’anglais en chinois, français allemand, italien et espagnol.

En outre, Siri bénéficiera pleinement de l’arrivée du HomePod; les fonctions « musicales » de l’assistant seront étendues et il sera possible de poser de nouvelles questions à Siri relatives au secteur musical (« Joue quelque chose de nouveau », « Qui chante ? », « Joue d’autres morceaux dans ce genre »). Siri devrait aussi être capable de lire les news fraiches du jour (depuis iOS 11.2.5) ou de gérer (à la voix) des appareils compatibles HomeKit; cette liste de nouveautés est loin d’être exhaustive, preuve en est qu’Apple travaille d’arrache pied pour faire de Siri un concurrent solide de Google Now.