Un centre de réparation d’Apple appelle trop souvent les secours par erreur « à cause » d’iOS 11

Depuis iOS 11, les iPhone intègrent par défaut une fonction « Appel d’urgence » qui permet d’appeler les secours. Il suffit d’appuyer cinq fois d’affilée sur le bouton latéral de l’iPhone pour que l’appel se déclenche. Mais il y a comme un problème : les techniciens d’Apple l’utilisent « trop » souvent sans le faire exprès.

La révélation a été faite par un officier de la municipalité d’Elk Grove aux États-Unis où se situe l’un des centres de réparations d’Apple. « Nous avons vu ces appels depuis quatre mois de la part d’Apple », a-t-il fait savoir. Il indique que les secours ont reçu 1 600 appels depuis octobre avec une moyenne de 20 appels par jour.

Ces appels effectués par erreur par les techniciens qui testent les iPhone posent un problème pour les secours, surtout qu’il n’y a personne au bout du fil pour répondre. Les secours notent que les appels par erreur prennent la place de personnes réellement dans le besoin. Apple est au courant de cette situation et a réagi :

« Nous sommes au courant des appels aux secours provenant de notre atelier de réparation et de remise à neuf d’Elk Grove. Nous prenons cela au sérieux et nous travaillons en étroite collaboration avec les forces de l’ordre locales pour enquêter sur la cause et nous assurer que cela ne se poursuivra pas. »

On peut imaginer qu’Apple reverra son système à l’avenir, éventuellement avec une mise à jour d’iOS. Mais le fabricant ne dit rien pour l’instant.

Depuis iOS 11, les iPhone intègrent par défaut une fonction « Appel d’urgence » qui permet d’appeler les secours. Il suffit d’appuyer cinq fois d’affilée sur le bouton latéral de l’iPhone pour que l’appel se déclenche. Mais il y a comme un problème : les techniciens d’Apple l’utilisent « trop » souvent sans le faire exprès.

La révélation a été faite par un officier de la municipalité d’Elk Grove aux États-Unis où se situe l’un des centres de réparations d’Apple. « Nous avons vu ces appels depuis quatre mois de la part d’Apple », a-t-il fait savoir. Il indique que les secours ont reçu 1 600 appels depuis octobre avec une moyenne de 20 appels par jour.

Ces appels effectués par erreur par les techniciens qui testent les iPhone posent un problème pour les secours, surtout qu’il n’y a personne au bout du fil pour répondre. Les secours notent que les appels par erreur prennent la place de personnes réellement dans le besoin. Apple est au courant de cette situation et a réagi :

« Nous sommes au courant des appels aux secours provenant de notre atelier de réparation et de remise à neuf d’Elk Grove. Nous prenons cela au sérieux et nous travaillons en étroite collaboration avec les forces de l’ordre locales pour enquêter sur la cause et nous assurer que cela ne se poursuivra pas. »

On peut imaginer qu’Apple reverra son système à l’avenir, éventuellement avec une mise à jour d’iOS. Mais le fabricant ne dit rien pour l’instant.