Cellebrite affirme pouvoir accéder aux données de n’importe quel iPhone sous iOS 11

Cellebrite refait parler d’elle. Cette société israélienne affirme aujourd’hui être en mesure d’accéder à n’importe quel iPhone, iPad ou iPod touch sous iOS 11 pour en extraire les données, même si l’appareil est verrouillé.

Est-ce du bluff ? Il semblerait que non, selon Forbes. Le 20 novembre dernier, un mandat a été obtenu aux États-Unis pour accéder aux données stockées sur un iPhone X. Le Département de la Sécurité intérieure des États-Unis a justement réussi cette opération et il semblerait que l’iPhone a été envoyé à Cellebrite pour réaliser cette opération. L’extraction des données s’est déroulée le 5 décembre.

Comme on peut s’en douter, Cellebrite ne dit pas comment elle fait pour contourner les sécurités d’Apple afin que le fabricant ne bouche pas les failles. La société propose plutôt ses services aux personnes intéressées, dont les forces de l’ordre dans le monde entier. Ces dernières ont souvent besoin d’aide tierce pour arriver à leur fin.

Cellebrite s’est fait remarquer il y a deux ans, des bruits de couloir annonçaient que le FBI avait fait appel à ses services pour contourner le verrouillage de l’iPhone 5c du terroriste de San Bernardino. Cette information a été démentie depuis, mais Cellebrite travaille avec plusieurs agences américaines (département de la justice, département de la défense, etc) pour déverrouiller des iPhone.

Cellebrite refait parler d’elle. Cette société israélienne affirme aujourd’hui être en mesure d’accéder à n’importe quel iPhone, iPad ou iPod touch sous iOS 11 pour en extraire les données, même si l’appareil est verrouillé.

Est-ce du bluff ? Il semblerait que non, selon Forbes. Le 20 novembre dernier, un mandat a été obtenu aux États-Unis pour accéder aux données stockées sur un iPhone X. Le Département de la Sécurité intérieure des États-Unis a justement réussi cette opération et il semblerait que l’iPhone a été envoyé à Cellebrite pour réaliser cette opération. L’extraction des données s’est déroulée le 5 décembre.

Comme on peut s’en douter, Cellebrite ne dit pas comment elle fait pour contourner les sécurités d’Apple afin que le fabricant ne bouche pas les failles. La société propose plutôt ses services aux personnes intéressées, dont les forces de l’ordre dans le monde entier. Ces dernières ont souvent besoin d’aide tierce pour arriver à leur fin.

Cellebrite s’est fait remarquer il y a deux ans, des bruits de couloir annonçaient que le FBI avait fait appel à ses services pour contourner le verrouillage de l’iPhone 5c du terroriste de San Bernardino. Cette information a été démentie depuis, mais Cellebrite travaille avec plusieurs agences américaines (département de la justice, département de la défense, etc) pour déverrouiller des iPhone.