« Tim Cook est le Donald Trump de l’industrie musicale », assure le chanteur Axl Rose

Le rockeur Axl Rose a décidé de mettre une cartouche à Tim Cook en postant un tweet ce jeudi. Le message est court : « Tim Cook est le Donald Trump de l’industrie musicale ». C’est tout, le chanteur du groupe Gun N’ Roses ne donne pas plus de détail.

On imagine que cette remarque fait référence à Apple Music et plus exactement aux revenus générés. Il faut savoir que les artistes doivent atteindre un cap de nombre d’écoutes sur les plates-forme de streaming pour avoir des revenus équivalents à la vente d’un album. Il est possible qu’Axl Rose soit aujourd’hui dérangé par ce point. Il est toutefois bon de noter que la discographie de Gun N’ Roses est bel et bien disponible sur Apple Music, ainsi que sur les autres services de streaming comme Spotify.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple se fait taper sur les doigts par des musiciens. On se rappelle de l’affaire entre le fabricant et Taylor Swift en 2015 qui avait fait beaucoup de bruits dans les médias. Pour rappel, la chanteuse américaine avait critiqué le choix d’Apple de ne pas payer les artistes pendant la période d’essai de trois mois sur Apple Music. Apple a finalement accepté de le faire, ce qui a fait plaisir aux artistes et notamment à ceux qui se lancent dans le milieu de la musique.

Le rockeur Axl Rose a décidé de mettre une cartouche à Tim Cook en postant un tweet ce jeudi. Le message est court : « Tim Cook est le Donald Trump de l’industrie musicale ». C’est tout, le chanteur du groupe Gun N’ Roses ne donne pas plus de détail.

On imagine que cette remarque fait référence à Apple Music et plus exactement aux revenus générés. Il faut savoir que les artistes doivent atteindre un cap de nombre d’écoutes sur les plates-forme de streaming pour avoir des revenus équivalents à la vente d’un album. Il est possible qu’Axl Rose soit aujourd’hui dérangé par ce point. Il est toutefois bon de noter que la discographie de Gun N’ Roses est bel et bien disponible sur Apple Music, ainsi que sur les autres services de streaming comme Spotify.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple se fait taper sur les doigts par des musiciens. On se rappelle de l’affaire entre le fabricant et Taylor Swift en 2015 qui avait fait beaucoup de bruits dans les médias. Pour rappel, la chanteuse américaine avait critiqué le choix d’Apple de ne pas payer les artistes pendant la période d’essai de trois mois sur Apple Music. Apple a finalement accepté de le faire, ce qui a fait plaisir aux artistes et notamment à ceux qui se lancent dans le milieu de la musique.