Apple a rendu cette nuit public les résultats financiers de son troisième exercice fiscal de l’année 2013 qui s’est achevé le 30 juin. Le chiffre d’affaires pour ce premier trimestre s’élève ainsi à 35,3 milliards de dollars, en progression de 0,86% par rapport au même trimestre en 2012. Un trimestre sauvé de justesse grâce aux performances de l’iPhone. Le bénéfice net quant à lui est en baisse avec “seulement” 6,95 milliards, soit 7,47$ par action (21,59%). Ces résultats ne sont pas surprenant, Apple avait prévenu que ce trimestre serait moins bon que les précédents. La commercialisation du nouvel iPhone étant en octobre au lieu de la période de juin et les nouveaux MacBook Air étant sortis en fin de trimestre, il est normal que les résultats soient moins bons.

apple style bourse
Les ventes à l’international représentent toujours plus de la moitié du chiffre d’affaire, avec 57% des ventes.

En trois mois, Apple a vendu 31,2 millions d’iPhone (+19,87% par rapport au même trimestre 2012), 14,6 millions d’iPad (-14,33%), 3,8 millions de Mac (-5,47%) et toujours la baisse des ventes d’iPod avec 4,5 millions d’unités vendues (-32,32%).

« Nous sommes très fier du record du nombre d’iPhone vendus au trimestre de juin, de plus de 31 millions et de la forte croissance des revenus provenant d’iTunes, des logiciels et des services  », déclare Tim Cook. « Nous sommes très enthousiastes du lancement à venir d’iOS 7 et d’OS X Mavericks, et nous nous concentrons et travaillons dur sur les incroyables nouveaux produits que nous allons lancer cet automne et tout au long de 2014 ».

Pour le trimestre qui vient de commencer, Apple espère un chiffre d’affaires compris entre 34 et 37 milliards, ce qui montre qu’il n’y aura pas de nouveautés ce trimestre, ou du moins pas avant la fin septembre.