Phil Schiller, vice-président du marketing chez Apple, a récemment déclaré que la firme de Cupertino n’était pas intéressé à intégrer les puces NFC dans leurs produits principalement parce que ” le NFC n’est pas la solution à un problème qui existe vraiment.


Contrairement à presque tous les appareils Android haut de gamme, l’iPhone 5 ne peut pas se vanter de la présence d’une puce NFC (Near Field Communication), pour l’échange de données entre différents terminaux, ou d’effectuer des paiements sans contact.
En dépit de la forte présence de puces NFC sur les terminaux Android, l’analyste Windsor Holden a déclaré que la croissance du marché pour les paiements via mobile sera ralentie par les décisions d’Apple : en effet, ce marché aura une augmentation “que” d’environ 110 milliards dollars, contre 180 milliards prévus.


Windsor Holden souligne la responsabilité d’Apple à propos de ce ralentissement, et en particulier par l’absence de puce NFC sur l’iPhone 5. Il précise par ailleurs que cela est littéralement un coup dur pour la technologie, et qu’il sera plus difficile de convaincre les consommateurs et les détaillants, en acceptant une méthode de paiement tout nouveau sans la présence d’une forte image de marque comme Apple sur le marché.
L’analyste prévoit également que l’Amérique du Nord et l’Europe occidentale auront un délai de deux ans pour l’adoption de la technologie NFC dans leurs magasins.

Décidément Apple fait la pluie et le beau temps ! Et vous, seriez-vous favorable à l’intégration d’une puce pour les prochains iPhone ? Est-ce vraiment utile sachant qu’en France  les commerces utilisant cette technologie se comptent sur les doigts d’une main?

Via BGR