C’est demain, le 1er septembre, que les taxes douanières de 15% imaginées par les États-Unis vont être appliquées. Elles concernent de nombreux produits provenant de la Chine. Il se trouve qu’Apple est directement concerné.

Voici les produits qui sont touchés :

  • Apple Watch et bracelets
  • AirPods
  • HomePod
  • Certains casques Beats iMac
  • Pièces de rechange pour les iPhone (à confirmer)
  • Mémoire flash (à confirmer)

Une note publiée dans le registre fédéral américain (dont l’équivalent français est le Journal officiel) révèle que les taxes douanières de 15% seront en place dès le 1er septembre à 00h01.

Il reste une question pour l’instant : que va faire Apple (et les autres constructeurs concernés) ? Certains analystes sont persuadés qu’Apple va absorber cette taxe et donc ne pas modifier les prix existants pour les consommateurs. Le groupe toucherait moins d’argent sur chaque vente avec ce scénario. Sinon, Apple appliquera une hausse de 15% sur ses prix. Il faut attendre demain pour savoir ce qui va se passer.

L’iPhone et d’autres produits d’Apple ne sont pas concernés par cette taxe pour l’instant, mais ils devraient être ajoutés à la liste le 15 décembre prochain quand les États-Unis mettront en place la deuxième vague de taxes. À voir si l’iPhone sera présent cependant puisque Donald Trump a récemment reconnu que Tim Cook avait bien défendu Apple en expliquant que sa société était sujette aux taxes et pas Samsung (vu que le groupe coréen produit peu de produits en Chine). Le président a déclaré qu’il réfléchissait à une alternative pour Apple.