Vous pensiez qu’avec l’affront ultime infligé à Apple pas plus tard qu’hier, la (très longue) guerre des brevets, menée sur plusieurs pays, entre Apple et Samsung était sur le point de se terminer ? Vous n’y êtes pas du tout. En effet, et en prévision d’un prochain procès qui aura lieu le 30 juillet, les avocats d’Apple ont réitéré une demande déjà faite pour un autre procès, contre Motorola cette fois-là [Lire : Procès : des citations de Steve Jobs pourront être utilisées par Motorola]. Et contrairement à précédemment, leur demande a été satisfaite.


Il s’agit de l’utilisation de certaines citations de Steve Jobs durant le procès, citations que vous sûrement déjà entendues : “Je vais détruire Android, parce que c’est un produit volé. Je suis prêt à déclencher une guerre thermonucléaire s’il le faut”. Il est également question d’une autre citation, non moins connue : “Je consacrerai mon dernier souffle si nécessaire, et utiliserai chaque centime des 40 milliards de dollars qu’Apple a en banque, pour réparer cette injustice”.

Ce procès sera encore une fois présidé par la désormais presque célèbre juge Lucy Koh : elle président également ce procès, celui-là et celui-ci, tous autour de Samsung et Apple. Elle affirme que ces citations ne sont pas pertinentes, qu’elles ne doivent donc pas influencer le jury, et que le co-fondateur d’Apple n’a donc rien à voir là-dedans.

Source | Reuters